L'environnement pour bébé

Quand un enfant arrive, on a envie que tout soit parfait. Alors quel petit univers lui aménager ? Comment lui offrir tout le nécessaire sans trop dépenser ni nuire à l'environnement ? Quels réflexes adopter au quotidien pour le protéger des pollutions ?

Voici quelques bons conseils pour préserver sa santé et celle de toute la famille ! Aujourd'hui, un dernier volet à propos de l'environnement du bébé.


Comment lui offrir un environnement sain ?

Un bébé passe beaucoup de temps dans sa chambre ou celle de ses parents pour dormir. Alors on reste vigilant, ici et partout dans la maison !
  • Au moins 10 minutes d'aération par jour pour renouveler l'air de la chambre et éliminer les polluants. Et surtout pas de parfum d'ambiance !
  • 19°C, ça suffit ! Un air trop chaud empêcherait bébé de bien dormir et peut gêner sa respiration.
  • Une literie 100 % saine, avec un matelas et des draps porteurs de labels, à découvrir sur www.ademe.fr/labels-environnementaux 
  • Un ménage soft : nettoyage vapeur, chiffons en microfibres et produits naturels ou écolabellisés. NE PAS ABUSER DES DÉSINFECTANTS ! En France, dans 7 ménages sur 10, on utilise de l'eau de Javel pour se débarrasser des microbes. Or il est prouvé que les enfants de ces foyers ont plus de risques de développer des infections respiratoires ! 

En savoir plus : Découvrez encore plus de conseils sur le site de Santé publique France www.agir-pour-bebe.fr
  • Matelas et draps écolabellisés 
  • Dépoussiérage avec chiffon humide 
  • Pas de surchauffe pour un gros dodo 
  • De l'air frais tous les jours 19°C 
  • UN NID TOUT CONFORT

Quels jouets pour l'éveiller ?

Parce qu'un bébé est particulièrement vulnérable aux substances toxiques, le choix des jouets n'est pas anodin.
  • Un doudou et des peluches lavables (et à laver avant première utilisation !), en coton bio de préférence.
  • Des jouets sans odeur : eh oui ! Car tous ceux parfumés ou en plastique qui sentent fort émettent des composés organiques volatils nocifs pour le système respiratoire. 
  • Des jouets de seconde main, très faciles à trouver. La preuve : 13 000 à 25 000 tonnes de jouets seraient revendus ou donnés à des associations caritatives chaque année (étude ADEME). La famille et les amis sont aussi des fournisseurs potentiels. 

LES JOUETS ONT AUSSI LEURS LABELS : Outre la norme CE, les jouets commencent à obtenir des labels environnementaux qui garantissent l'absence de substances dangereuses.
Pour en savoir plus : www.ademe.fr/labels-environnementaux 
  • Doudou lavé avant utilisation 
  • Jouet déniché sur un site de vente d'occasion 
  • Jouet non parfumé 
0
Inauguration COLISSIMO
Les jouets pour bébé

Sur le même sujet:

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://blog.billy-berclau.fr/