Assurer son vélo ?

Comment acheter un vélo ? Quelles sont les aides gouvernementales à l'achat ? Nous y avons déjà répondu.

Aujourd'hui, posons nous la question de savoir si l'assurance du vélo est nécessaire ? 

Si votre vélo fait partie des 500 000 deux-roues volés chaque année, la garantie vol de votre Multi Risques Habitation ne vous indemnisera que si votre bicyclette est à l'intérieur de l'habitation.
En revanche,les dommages que vous pouvez causer à un tiers sont couverts par la responsabilité civile de votre contrat habitation

Faut-il par conséquent souscrire une assurance vélo contre le vol ou encore d'éventuels accidents sur la route ?

Lorsque l'on sait que 500 000 de ces deux-roues sont volés chaque année ou qu'il est très facile pour un vélo de se casser en cas de chute, on ne peut qu'être incité à assurer son vélo. Mais l'assurance vélo est-elle vraiment utile ? Oui si vous entrez dans le cadre strict des clauses imposées par les assureurs.

De manière très logique, et pour que votre assureur vous indemnise en cas de vol, le vélo doit être attaché à un élément fixe grâce à un très bon antivol. Simple à respecter ? Pas tout à fait, la plupart des assureurs imposant un antivol qui bloque les deux roues. C'est déjà moins facile à trouver, mais également à transporter.

L'assurance vélo vous protège également en cas d'agression qui amène au vol ou à la dégradation de votre deux-roues.

Attention, la plupart des contrats d'assurance vélo limitent ensuite leur couverture à un vol commis dans la journée (entre 7 et 21 h). Si son vélo est volé 1 mois après son achat, son propriétaire devra attendre 11 mois avant de pouvoir assurer son nouveau vélo, un seul vol étant indemnisé par année. Autre exemple d'une assurance pour le moins dissuasive, le vélo doit être acheté neuf et assuré moins de 45 jours après son achat. Sachez enfin que le vélo doit être marqué et enregistré auprès d'une association gérant ce marquage.

Bien entendu, en cas de chute ou de collision avec une voiture, l'assureur pourra choisir de remplacer votre vélo ou bien de procéder à sa réparation selon la gravité des dégâts.

Opter pour un contrat d'assurance vélo induit donc quelques contraintes mais selon votre utilisation de ce moyen de transport, l'assurer reste la solution la plus prudente pour prévenir tout risque.

0
Les vacances à Billy-Berclau
Le « Proto », la drogue des ados !

Sur le même sujet:

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://blog.billy-berclau.fr/